Home / a la une / Test Crewkerz Freed 2 20″
http://www.seriousconnection.com/
Freed 2 20 large

Test Crewkerz Freed 2 20″

Dans le cadre du renouvellement de ses produits, Crewkerz s’est tout d’abord attaqué à son entrée de gamme, le Freed, devenant Freed 2.
Voici la présentation du 20″.

 

Présentation

Pour ce nouvel opus de la gamme Freed, le vert et le noir de la décoration ont été inversés, mais  la qualité de l’anodisation est toujours au rendez-vous. Ce coté plus discret séduira peut être encore plus de pilotes.

Fidèle à l’esprit d’entrée de gamme, le Freed 2 reprends la bonne recette de la conception simple de son prédécesseur. A l’exception des bases rectangulaires, le cadre est intégralement réalisé avec des tubes ronds, jusqu’à la rigidification du triangle arrière. En effet, l’ouvrage de tubes prends la place d’un éventuel yoke usiné, plus coûteux.

La douille de direction embarque un jeu semi-intégré, et elle est rigidifiée par un gousset sous le tube inférieur. Les pattes de roue paraissent bien robuste, et coté transmission, elle intègre à présent le tendeur, comme son grand frère le Cleep, représentant du haut de gamme Crewkerz.

Ce tendeur toujours au top, est très simple d’utilisation, il suffit de deux clés pour le régler et le bloquer simultanément. Son serrage se fait dans un insert démontable en acier, plus robuste que de l’aluminium, et préserve donc le cadre d’irréversibles bêtises.

La fourche en aluminium utilise un pivot en acier, et pour limiter les concentrations de contraintes au niveau des tasseaux de frein, le principe des soudures « fuyantes » est conservé.

Pas de surprise non plus au niveau des équipements, ils sont tous tirés du catalogue d’entrée de gamme de la marque. Le guidon large de 720mm est en alu, et la potence est le modèle 150mmx35°. Sur notre vélo de test, les manivelles de 160mm reçoivent des pédales VP en plastique (le vélo de série est équipé pour sa part de VP double cage).

Les roues à 32 rayons sont en simple paroi, large de 32mm devant et 47mm derrière. Le freinage est confié aux Magura HS11 à l’avant comme à l’arrière. A noter que ce vélo est disponible uniquement avec des tasseaux pour freins sur jante.

Sur le terrain

La position offerte par ce Free 2 est plutôt courte, et légèrement plongée sur l’avant. Lors des premiers tours de roue, on remarque vite l’excellente stabilité comme la bonne précision de l’ensemble.

En haussant le rythme, le cadre avoue une faiblesse, puisque les haubans manquent cruellement de rigidité au freinage. Le montage d’un arceau rigidificateur résoudra sans aucun doute ce soucis.

Pour les franchissements de marche, le tapé de roue avant ne posera aucun problème. Pour les bunny-up, il faut exagérer légèrement le geste afin de contrer sa stabilité, tout comme sur les jumps, car une fois en l’air, le Freed 2 a tendance à reprendre sa position naturelle, à plat. En cas de marche en deux coups, une fois la roue avant en haut, l’ensemble cadre fourche réponds parfaitement.

Sur les montées de marche en latéral, l’équilibre général du vélo vous fera arriver en haut sur les 2 roues, ce qui peut être du plus bel effet.

Pour planter la roue avant, il faut là encore exagérer le chargement du guidon pour bien faire monter la roue arrière. En transfert sur la roue arrière, la seule remarque concerne les grands gabarits, puisqu’ils viendront très rapidement se heurter les cuisses dans le guidon. Il ne leur faudra pas hésiter à choisir une potence un peu plus longue.

Les pédales en plastique n’ont pour nous rien à faire sur un vélo de trial. Leur accroche est très aléatoire en fonction de la position adoptée par le pilote, et elles deviennent carrément glissante à la moindre trace d’humidité. Mais bonne nouvelle les vélos livrés par Crewkerz, et au contraire de notre vélo de test, sont livrés avec des pédales double cage.

Conclusion

Le Freed 2, entrée de gamme de Crewkerz, remplit bien son rôle. Sa conception simple et efficace est un gage de fiabilité. Le vélo, presque trop stable, ne manque que d’un arceau. Avec les doubles cages comme les clients le résultat sera à la hauteur des espérances des riders.

Il faut également souligner l’excellent tendeur de chaîne de Crewkerz, mécaniquement bien meilleur que tous les différents systèmes de tensions fixes, à l’image des escargots.

Prix : 998 €

Géométrie mesurée
Empattement : 1010 mm
Bases arrières : 355 mm
Boitier : +85 mm
Poids : 9.1 kg

Fiche technique
Cadre : Freed 2 20″ aluminium
Fourche : Freed 2 20″ aluminium
Potence : 150 mm x35° aluminium
Guidon : 720 mm aluminium
Jeu de direction : semi intégré
Frein Av/Ar : Magura HS11
Manivelles : 160mm
Pédales : VP double cage
Roue libre : 18 dents 72 points d’engagements
Pignon arrière : 12 dents vissé
Chaine : KMC
Boitier de pédalier : Isis 122mm
Roue avant : simple paroi 39 mm
Roue arrière : simple paroi 47 mm
Pneus : Maxxis Creepy Crawler

Test : Christopher Franck     –     Photos : Alexandre Maynadier

http://trial.monty-store.com

Check Also

Hannes Herrmann berlin 2017

Berlin Trials Cup, de beaux mouvements en images

Voici des images de la Berlin Trials Cup que nous propose l’organisation. Merci à eux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :