Home / a la une / Test Reborn 26″
http://www.seriousconnection.com/
Reborn large

Test Reborn 26″

Trial Inside a eu la chance de tester en avant première le modèle 26″ de la toute jeune marque REBORN, venue tout droit de Chine et déjà représentée au niveau International par le pilote Hongrois Laszlo Hegedus. Pour l’instant, Reborn ne propose que des cadres et des fourches en 20″ et 26″, ainsi que tout récemment des pédales simple cage.

Présentation

A l’ouverture du colis, nous avons découvert un ensemble cadre et fourche d’une finition parfaite. L’assemblage, la qualité de la douille de direction, les pattes de roues, ainsi que l’arceau rigidificateur du frein arrière intégré, sont très bien travaillés. La fourche n’a pas non plus à rougir, la qualité est là aussi au rendez-vous.

Certain dirons « D’accord c’est un très bel ensemble, mais pourquoi rouler sur un Reborn et pas un autre ? »

1er point important, le prix : 650 USD pour le cadre, et 185USD pour la fourche, soit un total d’environ 740€ pour un kit cadre et fourche avec un jeu de direction de très haut niveau, puisque de gamme égale aux produits du marché actuel.

2eme point également important, le poids : nous l’avons ressentis lors de l’ouverture du carton, car on pensait qu’il été vide… Poids vérifié : 1470g pour le cadre et 800g pour la fourche pivot non coupé, ce qui le classe dans la catégorie super light des produits actuels.

 Passons à la descriptions de cet ensemble. Commençons par la fourche toute en aluminium 7005, et dotée d’une géométrie de 400mm de hauteur avec un déport de 25mm. La conception est étudiée pour donner un comportement sain et léger à la fois. Le pivot fait d’une seule pièce, opte pour une épaisseur intérieure à peine supérieure au standard, ce qui permet de monter une étoile classique. Soudés à l’arrière des fourreaux, on retrouve les supports d’étriers pour frein à patins. Ce sont deux belles pièces taillées dans la masse, et donnent un maximum de rigidité. Les soudures de ces supports d’étriers sont prolongées jusqu’au pivot, afin de limiter les concentrations de contraintes. Les pattes de roue de type coquille sont évidées sur la partie supérieure. Pour cette fourche, une seule couleur est disponible, à savoir, noir anodisé.

Le cadre est lui aussi anodisé, en gris cette fois, pour éviter tout risque d’éclat lors d’un éventuel choc. L’aluminium utilisé est du 6061 T6, et REBORN à choisi une géométrie courte. Nous l’avons vérifiée chaîne tendu, ce qui donne un empattement de 1080mm, des bases arrières de 375mm, et le boîtier culmine à 80mm au dessus de l’horizontale des axes de roue. Le choix de l’utilisation d’un moyeux de roue en 116mm permet d’avoir un dégagement important pour les manivelles, et donc l’utilisation d’un boitier de pédalier en 122mm.

Restons sur la partie arrière, ou l’on retrouve un système de tension de chaine par escargots. Tout comme la fourche, les pattes de roue sont de type coquille. De là partent les bases et les haubans soudés ensemble sur quelques centimètres, pour rejoindre le yoke et le tube supérieur. Pour la fixation des étriers arrières, un arceau vient s’intégrer entre les haubans, secondé par des petits goussets, faisant la jonction extérieure sur le tube supérieur. D’autres goussets sont rajoutés à la jonction bases yoke, à l’intérieur du passage de roue. Le yoke est conçu en une seule pièce, et un petit tube rond légèrement cintré fait la jonction tube supérieur yoke.

Pour continuer vers l’avant, le tube diagonal de forme ovale dans la largeur, fini sur la douille de direction, toujours de forme ovale, mais sur la hauteur. Attention à l’épaisseur de celui-ci, car il est très fin en partie centrale. Le risque de poc est donc important. Le tube supérieur est de forme triangulaire sur toute sa longueur. Pour terminer, la douille de direction qui est bien évidée sur la face avant, reçoit un jeu de direction semi intégré. Toujours présent, de généreux goussets viennent renforcer le cadre au dessus du tube supérieur, et en dessous du tube diagonal.

.

.

.

.

.

Sur le terrain

Afin de pouvoir tester cet ensemble cadre et fourche, nous avons choisi des composants haut de gamme, afin d’avoir un ensemble homogène. Notre choix de potence s’est fait sur un modèle court, choix judicieux car une fois à son guidon on est certes bas de l’avant mais quand même dans une position confortable, et centré sur le vélo, ce qui permet d’avoir une très bonne stabilité à plat. Malgré cela, on éprouve une légère difficulté à se mettre en roue arrière, mais une fois en position l’effet s’inverse, et la légèreté de la partie avant du vélo prend le dessus. Il en est de même pour les déplacements de la roue arrière, il y a comme un point dur arrivé à une certaine hauteur, mais là encore, une fois ce cap passé, la légèreté est de retour. Nous sommes en présence d’un vélo très polyvalent avec une grande rigidité sur toute  la partie arrière, ce qui est important pour les longues prises d’élan nécessaires aux enroulées. La partie avant est plus souple, enfin, « souple », le mot est fort, mais offre plutôt une forme d’élasticité. Lorsque l’on fait taper la roue avant pour franchir une marche, toute la partie avant amortie, et renvoi ensuite comme un effet ressort vous propulsant directement au sommet. Pour les pilotes dont la technique du planté de roue avant n’est pas le point fort, le Reborn 26 est fait pour vous. Grâce à sa hauteur de boîtier et son empattement court, même si votre corps reste en arrière, il suffit juste de fléchir les jambes en fin de geste, et le vélo fait le reste. Autre technique qui vous sera plus facile, les latéraux. Avec son poids plume de 8.4 kgs,  cela  joue déjà beaucoup, mais sa géométrie courte avec un boiter haut fini de parfaire le vélo, idéal pour les latéraux.

Conclusion

Nous n’avons pas vraiment trouvé de gros point négatif lors de notre test, nous pouvons juste dire que le REBORN 26 brille par sa polyvalence et par son rapport qualité prix et poids.

Prix du kit cadre et fourche : 815USD 

Géométrie

Empattement : 1080 mm
Bases arrières : 375 mm
Boitier : +80 mm
Poids cadre : 1.47 kg
Poids fourche : 0.8 kg

Fiche technique

Cadre : aluminium 6061 T6
Fourche : aluminium 7005
Jeu de direction : semi-intégré

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Test : Alexandre Maynadier     –     Photos : Christopher Franck

http://trial.monty-store.com

Check Also

Hannes Herrmann berlin 2017

Berlin Trials Cup, de beaux mouvements en images

Voici des images de la Berlin Trials Cup que nous propose l’organisation. Merci à eux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :