Home / a la une / Trial Inside a testé le nouveau Monty 221 K Nordic!
http://www.seriousconnection.com/
Monty_large

Trial Inside a testé le nouveau Monty 221 K Nordic!

Après plusieurs années sans grande nouveauté, Monty est enfin en plein renouveau. Afin d’assumer son rôle de précurseur dans le bike trial, ces nouveautés sont d’un nouveau genre, avec une conception de cadres inédites dans les vélos de série. Et cerise sur le gâteau, c’est toute la gamme 20″du constructeur qui adopte ces nouveaux codes !

Nous allons nous intéresser à son best seller, le 20″ adulte. Ce dernier est disponible en deux montages, un modèle Pro-Race destiné aux élites avec des équipements haut de gamme, et un montage plus abordable pour les budgets modestes.

Comme tout le monde ne peux pas s’offrir le modèle Pro-Race, le Monty-Store officiel nous a confié son modèle plus abordable.
Nous allons donc voir si Monty est enfin de retour au mieux de sa forme !!

Présentation

Pour ce nouveau cadre, Monty s’est ouvertement inspiré de sa vitrine technologique, qui est le M5 tout en carbone, en reprenant trait pour trait sa ligne générale. L’adaptation à l’aluminium du principe de la monocoque carbone n’était pas forcément évident, mais la solution à été trouvée par l’utilisation de deux monocoques hydroformées en aluminium.

La monocoque principale réalise d’un bloc toute la partie avant et la base de transmission. La base gauche est faite avec la monocoque secondaire, et la jonction des deux est faite par soudage à l’avant du pédalier. La boite de pédalier traverse donc ces deux coques.

Une plaque triangulaire est soudée en guise de yoke, et accueille les renforts et interfaces dédiés au sabot. Les pattes de roue sont conventionnelles, et la chaine, traversant la base droite, se tend par de simples escargots.

Le montage Pro-Race s’offre l’ensemble fourche et cintre en carbone du M5, quand notre modèle de test bénéficie d’une toute nouvelle fourche en aluminium entièrement repensée, et du vieux cintre aluminium blanc toujours en 680mm de large. La potence de 160mmx24° en aluminium à peinture imitation carbone est également bien connue, et la douille de direction ajourée, reçoit un jeu de direction semi-intégré FSA.

La transmission se fait avec des manivelles de 158mm, une roue libre de 18 dents a 108 points d’enclenchement, et un pignon de 15 dents. La différence entre les deux montages se fait sur le boitier de pédalier, puisque le Pro-Race embarque un boitier ISIS, alors qu’un boitier à emmanchement carré est monté sur le modèle normal. Nous émettons une réserve sur ce montage mesquin, car ces boîtiers carré sont délaissés depuis des années dans le trial, à cause de leur manque de solidité et leur déformation chronique.

Les pédales sont également différenciées. Elles sont de type Wellgo avec une seule cage sur notre modèle d’essai, et sur le montage Pro-Race, ce sont les pédales Monty Pro-Race, que nous avions testé ici.

Les roues sont des modèles éprouvés, en simple paroi à l’avant et double à l’arrière. Les pneus quant à eux, sont les très réussis Monty Pro-Race en 20″x2.0 à l’avant, et 19″x2.6 à l’arrière.

Les freins sont les Hope Trial Zone Monty en Æ160mm. Le cadre comme la fourche sont gréés de tasseaux permettant le montage de freins à patin, mais leur extrême finesse n’y encourage pas vraiment.

Sur le terrain

C’est avec une grande hâte que l’on enfourche ce Monty. La position est assez en avant, mais l’ensemble se montre de suite très stable et précis, que ce soit les deux roues au sol ou sur la roue arrière. Le guidon étroit et la potence longue donne une impression de lourdeur à l’avant, tandis que l’arrière brille par sa réactivité.

Viens le temps des premières marches, et des premières surprises. Sur la première extension de bunny, on se fait surprendre par l’avant qui traine un peu, et on se retrouve vite sur le sabot. Pour réussir son bunny, il ne faut pas hésiter à exagérer un peu le geste pour tirer l’avant, et faire confiance à l’arrière. Une fois habitué à cet avant légèrement lambinant, on en tire grand parti, puisque le vélo tape bien les marches.

La nouvelle fourche est une bonne alliée, vu qu’elle offre une bonne rigidité pour les statiques et tapés, et un guidage plus précis que sur ses devancières.

Sur les premiers latéraux, on se surprends encore à monter l’arrière bien plus haut que l’avant, mais une fois le vélo bien en main, tout rentre dans l’ordre. Pour les transferts en roue avant, il faudra également se forcer à exagérer un peu le chargement du guidon. Pour envoyer sur l’arrière, ce Monty est tout simplement phénoménal. D’ailleurs, sur les premiers passages, on se surprend à envoyer plus loin que ce que l’on visait !!

Ce nouveau Monty est assez déroutant au premier abord, car c’est lui qui vous impose comment le piloter pour en tirer le meilleur. C’est dû en parti à cet arrière novateur hyper réactif et léger, « déstabilisé » par l’avant plus conventionnel.

.

Conclusion

Monty a travaillé dur pour son retour parmi les meilleurs, et le résultat est ce cadre novateur. Le vélo qui en découle est assez exclusif dans son comportement, mais une fois bien en main, il se montre très efficace. Il est également à souligner que Monty n’a pas renié ses origines et sa plus importante clientèle, puisque le comportement efficace du 221K reste typé Bike Trial.

Prix du modèle essayé en double freins Hope : 1849 €

 

Géométrie

Empattement : 1008 mm
Bases arrières : 358 mm
Boitier : +85 mm
Poids : 8.5 kg

Fiche technique

Cadre : 221K aluminium
Fourche : aluminium
Potence : aluminium 160mmx24°
Guidon : aluminium 680mm
Jeu de direction : FSA semi-intégré
Frein Av/Ar : Hope Trial Zone Monty en Æ160mm
Manivelles : 158mm
Pédales : simple cages
Roue libre : 18 dents 108 points d’engagements
Pignon arrière : 15 dents vissé
Chaine : KMC
Boitier de pédalier : carré 127mm
Roue avant : simple paroi disque
Roue arrière : double paroi disque
Pneus : Monty Pro-Race 20″x2.0 / 19″x2.6

.

.

Test : Christopher Franck     –     Photos : Alexandre Maynadier

Vélo mis à disposition par Monty-Store

http://trial.monty-store.com

Check Also

Hannes Herrmann berlin 2017

Berlin Trials Cup, de beaux mouvements en images

Voici des images de la Berlin Trials Cup que nous propose l’organisation. Merci à eux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :